Livradois Forez Médias

 


lundi 21 décembre 2015

André Kristos (1922 – 2013)

Né à Thiers en 1922, André doit son nom de famille aux origines grecques de son père. Il passe son enfance, heureuse d’après ses dires, dans le quartier de Boulay, en haut de Thiers. Artisan coutelier, il allait souvent à la bibliothèque municipale où il rencontra un archiviste qui deviendra son mentor et ami : Henri Soanen.

Ensemble ils vont effectuer un travail colossale de déchiffrage des terriers des 15 et 16ème siècles de la ville de Thiers. André admirait la dextérité avec laquelle Henri Soanen déchiffrait ces vieux textes illisibles pour le commun des mortels. Ils mirent à jour une vision nouvelle de la géographie de Thiers à la fin du moyen-âge. Ils complétèrent leurs études avec d’autres plans notamment du 18ème siècle découverts par la suite. L’ensemble de la traduction des terriers se fit sur des cahiers d’écolier manuscrits. Leurs recherches et découvertes complétèrent et parfois corrigèrent celles d’Alexandre Bigay, autre figure de l’histoire locale.

  • Figure 1 : André Kristos devant la passerelle en bois érigée par le Pays Thiernois dans les années 80 (2001)

A la mort d’Henri Soanen en 1968, André pris contact avec d’autres historiens pour partager les connaissances notamment au travers d’expositions. Il intervint également dans les écoles afin de sensibiliser les jeunes au riche passé de Thiers. Il créa pour ceci de nombreuses cartes pédagogiques, des diaporamas, des photographies… le tout commenté par lui-même avec enthousiasme. André transmit sa passion à de nombreux thiernois durant ces interventions.

  • Figure 2 : les quartiers médiévaux et l'église Saint Genès

Puis vint la retraite en 1983 où il créa avec quelques bénévoles « le Pays Thiernois et son Histoire ». Il insistait toujours sur « et son Histoire » avec un H majuscule à Histoire ! Ces années de l’association furent fastes et permirent à André de retranscrire, dans un style accessible, l’ensemble du fond des études des terriers de Soanen-Kristos dans les brochures du « Pays Thiernois et son Histoire ». André dirigea la publication du numéro 1 (1983) au n°22 (1996). En parallèle, les piocheurs et défricheurs de l’association débroussaillèrent la vallée des Rouets et les sentiers des Margerides. Cette formidable aventure fit découvrir aux thiernois des dizaines de moulins à émoudre les couteaux… Sans lui, peut-être que ces deux sites aujourd’hui touristiques seraient toujours dans l’oubli…

En 1996, il se détacha de l’association à cause de certaines divergences… L’année d’après il perdit sa femme Andrée, un drame immense à surmonter… Mais qu’il gravit en refaisant petit à petit sa vie. Il se découvrit d’ailleurs des talents de danseurs durant cette période, les ginguettes de la région peuvent en témoigner ! Malgré ce changement radical, il continua néanmoins ses recherches sur la ville de Thiers. Avec l’aide de l’association Escotal il décida de compiler les fonds Soanen-Kristos et de les publier par thèmes : « l’eau à Thiers », « les industries sur la Durolle vers 1500 » et enfin le conséquent « Atlas de Thiers à travers l’Histoire ». En parallèle André continuera de faire quelques visites commentées de la vallée de Rouets et de sa chère ville de Thiers.

  • Figure 3 : le plan de Revel - Thiers vers 1450. Une vision fabuleuse de Thiers à la fin de moyen-âge.

Au-delà de son héritage écrit, il nous reste l’image d’un homme droit, volontaire, parfois têtu et autodidacte. Sa grande silhouette a arpenté Thiers durant des décennies pour essayer d’en comprendre la géographie et l’histoire. Il faisait partie de la génération née dans l’entre deux guerre. Toujours poli et courtois, économe à l’extrême, ramassant les élastiques dans la rue, écrivant sur les enveloppe usagée, récupérant tout… Un écologiste avant l’heure. Il avait aussi la particularité de tourner les pages d’un livre ou d’un cahier avec une gomme. André vouvoyait beaucoup, même les plus jeunes. Il avait également le désir de léguer sa passion et son savoir aux jeunes, de passer le relais… Surement pour relayer à son tour ce que lui avait transmis Henri Soanen.

  • Figure 4 : le rouet Lyonnet départ touristique de la vallée des Rouets

Il est parti discrètement en juillet 2013 laissant un vide immense pour les gens qui le côtoyaient. Thiers perd un grand défenseur de son histoire et de son patrimoine. Mais au-delà de notre tristesse, André Kristos a su, contrairement à beaucoup d’historiens locaux, écrire la quasi-totalité de ce qu’il savait. Il a donc laissé une grande quantité d’informations sur les bâtiments, les monuments, les rues, les chemins, les cours d’eau… qui, à jamais, sont sauvés de l’oubli. Ceci est un lègue inestimable.

Publication d’André Kristos

  • Brochures le Pays Thiernois et son Histoire n°1 (1983) à n°22 (1997)
  • L’eau à Thiers - Plan hydrologique de la ville de Thiers (Escotal 2003)
  • Les industries sur la Durolle vers 1500 (Escotal 2010)
  • Atlas de Thiers à travers l’Histoire (réalisé 2002 à 2012) : 27 cartes (environ 150 pages pas encore publié)

jeudi 17 décembre 2015

Bulletin d'adhésion > Livradois Forez Médias

Pour celles ou ceux qui souhaitent adhérer à l’ALFM ( qui gère la WEB TV Livradois Forez ) un bulletin d’adhésion est disponible en cliquant sur :

Soutenez notre média indépendant en nous rejoignant.

Cordialement
Patrick Aujard

08.12.15 > "L'Art du coutelier" présentation du livre au #musée de la #coutellerie de #Thiers

 

Ce livre trace un tableau complet de l'histoire de la coutellerie des origines il y a six siècles à nos jours et plus largement de du commerce et de l'histoire de Thiers. Présentation par les auteurs du livre.

Le bassin coutelier de Thiers emploie environ 1500 personnes sur une vingtaine de communes de l’arrondissement et une commune de la Loire (Noirétable). Soit un chiffre d’affaires de 160 à 170 millions d’euros et 70% de la coutellerie Française produite. C’est au XVe siècle que les premières traces d’activité coutelière apparaissent à Thiers dans les terriers. On compte alors nombre de papetiers, de tanneurs, de gainiers, de cartiers, de fabricants de fils. Leurs articles sont vendus en Europe et bien au-delà par les marchands bourgeois, véritables entrepreneurs capitalistes de l’époque (XVIe – XVIIIe siècles). Au fil du temps, les coutelleries vont remplacer les papeteries le long de la Durolle. Au milieu du XIXe siècle, on a pu compter jusqu’à 20 000 ouvriers dans tous les rangs couteliers.

mercredi 16 décembre 2015

Souvenirs d'un petit Thiernois devenu clown > Poil de carotte ( Henri Bouyousfi & Françoise Latellerie )

 

Depuis 40 ans, Henri Bouyoufsi, dit Poil de Carotte revêt son costume de clown pour faire rêver petits et grands. L'idée de publier un jour un livre qui raconte sa vie a toujours été un souhait de sa part, c'est chose faite grâce à ses "Souvenirs d'un petit thiernois devenu clown".

Ecrit avec Françoise Latellerie, qui nous raconte son expérience de biographe et son travail de co-écriture durant de longs mois. Poil de Carotte, lui, nous livre ses souvenirs, anecdotes, mais nous explique
aussi comment est née cette passion de vouloir toujours amuser à tout prix les autres.

"Souvenirs d'un petit thiernois devenu clown" Henri Bouyousfy et Françoise Latellerie. Editions des Monts d'Auvergne, 2015.

Le site du Clown Poil de Carotte :

Interview du clown et de sa biographe Françoise Latellerie réalisé par Christophe Chavarot pour Web TV Livradois-Forez et web radio Multicolore pour la rubrique LIVRES.

dimanche 13 décembre 2015

Multicolore Radio : la #webradio du #LivradoisForez

Webradio musicale de détente et d'information locale, Multicolore Radio est une radio de proximité située au cœur du Livradois Forez et dont la diffusion se fait uniquement par internet. Chaque jour, elle concocte pour vous un fil musical éclectique et varié picorés dans une discothèque de plus de 4000 titres où se côtoient les plus grands noms de la pop, du jazz, de la musique du Monde, de l'électro… Elle développe actuellement ses propres émissions, avec l'annonce de manifestations locales, des rendez-vous avec des auvergnats ou des invités qui font bouger la région.

Escout Moi Voir - #WebZine du #LivradoisForez

Je vis dans un « pays » où l’espace est comme perdu. C’est un bel endroit, une terre sublime, belle à damner un saint, avec ses gens, ses rivières, ses chemins, ses fleurs, ses bêtes, ses vents, ses parfums, son jour, sa nuit… C’est pour moi, comme un coin de paradis si tant est que l’on veuille bien le regarder avec l’humilité de celui qui sait prendre les gens et les lieux pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’on voudrait qu’ils soient.

Mon site est un lieu de promenade, un dédale ponctué de rubriques où l’on peut rencontrer des couteliers, des amateurs de littérature, des photographes, des gastronomes, des entrepreneurs… des gens, de vrais gens. Mon unique but est de faire connaître cette poussière d’étoile qu’est mon petit pays, ce raccourci d’humanité comme il en existe tant sur notre terre… bleue comme une orange !

J’ai essayé de faire simple, ludique et agréable à regarder. J’ai voulu montrer par écran interposé un territoire vivant : ce qui s’y passe, s’y dit, s’y fait sans non plus tomber dans un nombrilisme sclérosant et passéiste. Je voyage moi aussi sur la toile et si quelque chose me plaît, je pense que cela peut plaire à d’autres ! Je veux partager et faire partager. C’est là ma seule ambition…. ma passion et mon plaisir ! Et puis il y a des choses à dire...

.../...

samedi 12 décembre 2015

Mercredi 16 Décembre 2015 à partir de 18h30 > rencontres créatives Livradois Forez Médias autour de la communication et du numérique > Place Antonin Chastel #THIERS > #LivradoisForez

Les rencontres créatives Livradois Forez Médias autour de la communication et du numérique :

  • 10 Place Antonin Chastel THIERS

Vous pouvez vite nous contacter si vous désirez participer à ses rencontres par exemple si vous désirer proposer un thème, montrer votre travail

contacts: contact@livradoisforezmedias.org

tél: 0 415 630 007

MOTTES FEODALES ET CHATEAUX A MOTTE - CHATEAU A MOTTE OU ROMAN : exemple #MONTGUERLHE

De tous temps les hommes ont éprouvé le besoin de se protéger. Aux premiers temps de l’humanité les cavernes ont servi de refuge, puis des cités lacustres ont abrité des peuplades. Les gaulois ou celtes, avant la conquête romaine se réfugiaient sur des oppidums (Ex : GERGOVIE LES COTES DE CLERMONT). Après les grandes invasions de la fin de l’empire romain les villes et villages se sont abrités derrière des murailles et des palissades. A l’époque carolingienne les gardes ou Curtis ont servi de refuge aux populations puis, avant l’an mil les potentats locaux ont édifié des fortifications nouvelles: les mottes féodales. Ensuite apparaissent les châteaux à motte ou châteaux romans tels que MONTGUERLHE.

MOTTES FEODALES Ce sont des éminences tronconiques hautes de 10 à 30 mètres formant un enclos palissadé, entouré de fossés et le plus souvent d’une basse cour. Sur le territoire communal d’ ESCOUTOUX deux sont encore visibles :

  • LA GRAULIERE ET LE BOIS RUDEL.

  • Tour carré en 1900 - 1910

CHATEAU A MOTTE OU ROMAN : exemple MONTGUERLHE C’ est un donjon au sens de maison du maitre DOMUS comprenant une habitation avec haute cour, tour de guet, le tout enclos dans une muraille ou rempart élevée sur un talus artificiel au pied duquel se trouve un large fossé ( a montguerlhe ce sont des douves sèches ). Dans ce type de constructions, au-delà du fossé il y a généralement une basse cour en forme de demi lune (c’est le cas à MONTGUERLHE) protégée elle aussi par un fossé et des remparts ou courtines.

Le château de MONTGUERLHE possédait une petite garnison de 10 à 15 hommes environ, chargés de la surveillance en direction du forez mais aussi de la route reliant THIERS à CERVIERES. Près du château se trouve un village nommé le péage, c’était le lieu ou l’on percevait certains droits seigneuriaux. MONTGUERLHE n’était pas une résidence mais une forteresse placée sur une hauteur afin d’impressionner les gens des alentours et les éventuels ennemis.

Au moment de la guerre de cent ans les défenses du château s’avèrent obsolètes en raison de la faible épaisseur de ses murs et du système défensif hors norme pour l’époque. Encore entretenue au xvi ème siècle, la forteresse est dite en mauvais état et quasi ruinée en 1610. L’ ordonnance de démentiellement promulguée par Richelieu achèvera la destruction de tout l’ appareil défensif. On peut penser que les seigneurs de VOLLORE alors bien en cours auprès du roi appliquèrent ces ordonnances. Ensuite MONTGUERLHE à poursuivi son inexorable déclin. Depuis l’ automne 2006, ESCOTAL à entrepris le débroussaillement du site et souhaite conserver et entretenir les vestiges; afin d’ offrir au promeneur un témoignage de notre histoire locale.

  • Château de Montguerlhe 1914

Château de Montguerlhe

Le château de Montguerlhe se situe au sommet d’un plateau (du même nom) à 829 m d’altitude à la frontière de trois communes : Sainte-Agathe (Puy-de-Dôme), Escoutoux et Celles-sur-Durolle (proche de Thiers – Puy-de-Dôme - 63). C’est un ouvrage militaire de type primitif vraisemblablement bâti au xie siècle. Il est actuellement en ruine.

mercredi 9 décembre 2015

Stéphane Marret > l'élevage du Besset-Haut > #Chossières > #VolloreVille > #LivradoisForez

 

Stéphane Marret, jeune éleveur installé depuis 2014, sur la commune de Vollore Ville au Besset Haut retrace son parcours, et nous dévoile ses projets.

Son élevage essentiellement de brebis de race ravat comporte près de 300 têtes.

Adhérent à l'association "Un brin de terroir" il fait parti de ces agriculteurs qui cherchent à favoriser la vente directe, les circuits cours, les exploitations à taille humaine, une agriculture raisonnée contrairement aux tendances productivistes..

mardi 8 décembre 2015

Le numérique de quoi parlons-nous ? deuxième séminaire organisé par le Pays Vallée de la Dore sur les usages numériques - #LUN ( #Auvergne + ).

 

Élus, techniciens, des communautés de communes étaient rassemblés afin de faire le point sur les avancées et travailler sur des propositions de projets en cours autour des usages numériques sur le territoire.

vendredi 4 décembre 2015

Vers un pôle web TV et radio sur #Thiers

L'équipe de la Web TV Livradois-Forez dispose désormais d'un studio de prise de vue ou premier étage de son local, place Chastel. Un outil que l'équipe souhaite mettre à la disposition des associations et des Thiernois.

Paru dans La Gazette de Thiers et d'Ambert.

jeudi 3 décembre 2015

Mercredi 09 Décembre 2015 à partir de 18h30 > rencontres créatives Livradois Forez Médias autour de la communication et du numérique > Place Antonin Chastel #THIERS > #LivradoisForez

Les rencontres créatives Livradois Forez Médias autour de la communication et du numérique :

  • 10 Place Antonin Chastel THIERS

Vous pouvez vite nous contacter si vous désirez participer à ses rencontres par exemple si vous désirer proposer un thème, montrer votre travail

contacts: contact@livradoisforezmedias.org

tél: 0 415 630 007

Le troisième concert des Nuits Classiques de #Thiers organisé par les rencontres #Arioso

 

Le troisième concert des Nuits Classiques de Thiers organisé par les rencontres Arioso a permit de savourer cet été une soirée romantique avec des oeuvres de Beethoven et Brahms interprétées par un trio d'exception composé de Mathieu Stefanelli au piano, Cyril Baleton au violon et Jérémy Maillard au violoncelle.

Les Rencontres Arioso

mercredi 2 décembre 2015

Ubürik en résident d'artiste sur la Communauté de Communes de la Montagne Thiernoise #CCMT

 

Accueillit en résidence d'artiste par la Communauté de Communes de la Montagne Thiernoise (CCMT), la compagnie Ubürik, représentée par Corentin Colluste, Auteur et compositeur est en préparation d'un futur spectacle :

  • une pièce pour violoncelle à laquelle sera ajouté des paroles recueillis chez des anciens.

La suite en Mars 2016 pour la restitution de leur travail devant le public de la Montagne Thiernoise.

Le groupe Ubürik Implanté dans l’Allier depuis 2009, le groupe Ubürik fonctionne sur le principe du collectif. Il accueille en son sein divers projets impliquant les membres de la compagnie à différentes étapes de création. Il propose ainsi, pour tous les publics, des spectacles qui mélangent les genres et les disciplines : théâtre, musique, arts plastiques, etc. Ubürik compte aujourd’hui une quinzaine de membres actifs d’horizons très divers (comédiens, musiciens, techniciens, plasticiens, etc.) et travaille à une implantation locale et régionale de son activité. Chaque été, le groupe propose le festival Ubürik, quatre jours de manifestations culturelles dans la vallée de Montluçon. Plus d’infos sur www.uburik.fr Le projet Georges et Lucienne vont fêter leurs 93 ans. Ils vivent à Thiers depuis leur plus jeune âge et ont bien l’intention de ne pas en bouger. Alors Thiers et ses environs, ils connaissent bien. Ils savent parler avec délectation de la grande époque des couteaux, des allersretours le long des rues en pente et de la montagne environnante. De cette parole qui ne sera pas éternelle, nous avons envie de faire revivre, le temps de quelques rendez-vous, ces souvenirs et ces images. Le compositeur Corentin Colluste et la violoncelliste Juliana Laska se lancent dans une exploration sonore et musicale de la Montagne Thiernoise de l’après-guerre. Par des interviews de personnes âgées et par une composition musicale retranscrivant ces paysages, ils vous proposent un moment d’échange à vivre dès le mois de mars 2016 (les dates précises vous seront communiquées dès que possible). Dès à présent, devenez complices de cette exploration en vous rendant sur le blog du projet :

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )

Siège social : le Pommier, 63120 Sainte-Agathe - Plan.

iddn Hébergement > SARL Eur'Net - Mentions Légales